Le Roi du Maroc, Mohamed VI honore par le President Donald Trump

Total Views : 475,912
Zoom In Zoom Out Read Later Print

Trump décerne au Roi Mohammed VI la Légion du Mérite, Grade de Commandant en Chef.

Le Président  americain  Donald Trump, a décerné au Roi Mohammed VI la la prestigieuse Légion du Mérite, Grade de Commandant en Chef, a annoncé vendredi un communiqué de presse


Ce  prix, qui est généralement décerné aux Chefs d'État ou de Gouvernement, honore le Roi du Maroc pour son impact positif sur le Moyen-Orient, et en reonaissance de ses immenses efforts  déployés tout au long des deux dernières décennies pour faire progresser «le partenariat profond et durable entre le Royaume du Maroc et les États-Unis dans tous les domaines.


Il recompense ainsi «la vision et les encouragements personnels du Roi Mohammed VI, y compris sa décision de reprendre les liens avec l'État d'Israël, ont redéfini positivement le paysage du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord et inauguré une nouvelle ère de sécurité et de prospérité pour nos deux pays et le monde."


Le prix en question, a été remis à l’Ambassadrice du Royaume du Maroc a ashington, SAR Lalla  Joumala Alaoui, qui l’a accepté au nom du Roi.


Au cours de la même cérémonie, SAR Lalla Joumala Alaoui a remis à Trump la plus haute distinction marocaine, le Ouissam Muhammadi. Le prix a été décerné au Président Donald Trump en reconnaissance de ses efforts pour rétablir les relations diplomatiques entre le Maroc et Israël.


Au cours de la même cérémonie, Lalla Joumala a décerné des prix au Conseiller Principal de Donald Trump, Mr. Jared Kushner, et à L'Envoyé pour le Moyen-Orient Mr. Avi Berkowitz.


La cérémonie a eu lieu dans la foulée de la décision de Trump en décembre de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara, faisant ainsi des États-Unis la première puissance mondiale à apporter un soutien résolu aux efforts de plusieurs décennies pour mettre fin à ce différend territorial arbitrairement cree par le Regime militaire Algerien,v c`

Cette décision a été suivie d’une série de déclarations qui ont souligné le soutien des États-Unis au plan d’autonomie comme étant la seule base pour parvenir à une solution politique mutuellement acceptable conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies adoptées depuis 2007.


S'exprimant lors d'une conférence ministérielle virtuelle à l'appui de l'Initiative marocaine d'autonomie sous laquelle il a coprésidé avec le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains de l'Etranger, Mr. Nasser Bourita,  Le Secrétaire d'État Adjoint Américain aux Affaires du Proche-Orient, Mr. David Schenker, a rappelé que toutes les Administrations Américaines, à commencer par celle du Président Bill Clinton, ont exprimé leur soutien à l'initiative d'autonomie marocaine sous souveraineté du Royaume du Maroc, «qui est l'option la plus réaliste pour le règlement du conflit du Sahara.


Les Etats-Unis appellent les parties concernées, les Nations Unies et la Communauté Internationale à «examiner plus Sérieusement» le plan d'autonomie, qui est la seule base crédible et réaliste de négociations, a-t-il dit.


La déclaration de Schenker reflète celle qu’il a faite lors d’une conférence de presse à la suite de sa rencontre avec le Ministre Algérien des Affaires Etrangères, Sabri Boukadoum, vendredi dernier à Alger.

See More

Latest Photos