2020, année de la consécration du Maroc au niveau multilatéral:

Total Views : 30,205
Zoom In Zoom Out Read Later Print

Cette année exceptionnelle, au moins sur le plan sanitaire, a été marquée par une présence active du Royaume du Maroc au niveau de plusieurs structures et organes au niveau international. Les élections et nominations au Maroc au niveau multilatéral découlent également de l’engagement du Royaume à contribuer au renforcement de l’action multilatérale, mécanisme essentiel pour surmonter, de nos jours, le nombre croissant de défis mondiaux. En effet, le Maroc a opté, sous la houlette de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour une diplomatie multilatérale responsable et proactive, dans le but d'atteindre une visibilité internationale et d'assurer une présence effective dans diverses instances internationales.

Dans le domaine des droits de l’homme, le Maroc a été brillamment élu au Comité des droits de l’homme des Nations Unies, en plus du Comité des droits des personnes handicapées. Dans le même esprit, le Maroc a également présidé, en 2020, la 10e session du Groupe de travail sur la traite des personnes, tenue en septembre 2020.




Dans le cadre de son engagement en faveur du désarmement général et de la non-prolifération, le Maroc s'est positionné au cours de l'année 2020 après sa désignation dans plusieurs organisations internationales. A cet égard, le Royaume a présidé la 64e Conférence générale (21-25 septembre 2020) de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), poste sollicité pour la première fois par le Maroc. Au cours de cette année, le Maroc a également été nommé président du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).




En matière de sécurité, le Royaume a également été choisi, courant 2020, en tant que vice-président du groupe d'action financière pour la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord, en charge de l'élaboration des normes internationales de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement. du terrorisme. Plus important encore, le Royaume a été élu, pour la troisième fois consécutive, coprésident du Forum mondial de lutte contre le terrorisme aux côtés du Canada, une reconnaissance internationale claire des actions du Maroc dans ce domaine.




En ce qui concerne les Nations Unies, le Maroc a obtenu la coprésidence du processus de renforcement des organes des Nations Unies ainsi que l'adhésion au Comité des droits économiques, sociaux et culturels des Nations Unies, en plus de l'adhésion à la Commission des Nations Unies pour la prévention et la justice pénale.




Le Royaume continuera en outre de figurer au sein de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ), le principal organe des Nations Unies dont les mandats couvrent une grande variété de thèmes tels que la traite des êtres humains et la criminalité transnationale organisée. comme prévention du terrorisme ou de la cybercriminalité.




En outre, le Royaume a été élu pour une année supplémentaire, en tant que Vice-président du Conseil d'administration de l'UNICEF pour le cycle 2021, ainsi que pour représenter l'Afrique au Comité consultatif de haut niveau pour le Sommet des Nations Unies sur l'alimentation qui se tiendra en 2021. Maroc a également été élu membre du Comité intergouvernemental pour la protection du patrimoine culturel immatériel de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), pour la période 2020-2024 et a été reconduit pour un autre mandat de quatre ans (2021-2024 ) en tant que membre du Conseil de l'Autorité internationale des fonds marins (ISA), ainsi que membre du Conseil d'administration du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM).




En outre, le Royaume a été reconduit au poste de juge du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions des Tribunaux pénaux internationaux pour le Rwanda et du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, ainsi que de membre de la Commission des Nations Unies pour la Fonction publique internationale. 2020 a également été témoin de la nomination d'un scientifique en chef marocain à l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) en plus de l'élection du Royaume au Conseil d'administration de l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie.




Au niveau de la Ligue arabe, le Maroc a été nommé au poste de secrétaire général adjoint lors de la 154e session du Conseil ministériel de l'Organisation, tenue en septembre 2020, tandis qu'en Afrique, le Maroc a obtenu l'adhésion de la Délégation de haut niveau de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en charge de l'accompagnement du processus de transition civile au Mali.




Dans le domaine du sport, le Maroc a été élu, en 2020, à la vice-présidence de la Fédération internationale du sport scolaire ainsi qu'à la présidence de la Confédération africaine de volleyball.


Le Maroc, une fois de plus, a montré son efficacité et son taux de réussite de 100% lorsqu'il s'agit d'assumer d'importantes responsabilités multilatérales, convaincu de l'importance du multilatéralisme comme levier de l'action diplomatique du Royaume pour défendre ses intérêts stratégiques et contribuer à apporter des réponses à un certain nombre de problèmes internationaux.

See More

Latest Photos